SPÉCIAL RENTRÉE

5 conseils pour un retour à l'école plus confiant

SPÉCIAL RENTRÉE

5 conseils pour un retour à l'école plus confiant

Après une année de confinement et de longues vacances d’été, la rentrée scolaire s’annonce encore pleine d’incertitudes. Découvrez nos 5 conseils pour aider vos adolescents à retourner à l’école en toute confiance!

REPRENDRE DE BONNES HABITUDES DE VIE

• Préparer le mieux possible sa rentrée en préparant son matériel, repérer les lieux, surtout pour les 1e secondaires.

• Choisir un vêtement qu’il-elle aime pour la rentrée, donner rdv à des amis à un endroit précis la première journée, voir s’il y a des amis avec eux dans les cours.

• Se lever suffisamment tôt pour ne pas être pressé par le temps. Si on a peur d’avoir de la difficulté à se réveiller le matin, on peut commencer quelques jours avant la rentrée à se réveiller progressivement plus tôt.

• Dormir suffisamment: entre 8h et 10h par nuit.

• Prévoir quelque chose de fun après la première journée d’école avec ses amis ou sa famille comme regarder un bon film.

Éviter les défis personnels inaccessibles

La période de confinement a entrainé son lot de défis. Par exemple, pour certains un repli sur soi, pour d’autres , une prise de poids ou des difficultés scolaires. Reprendre nos habitudes et notre rythme d’avant est tentant mais pourrait s’avérer une source de stress supplémentaire. Nous conseillons de ne pas se fixer des objectifs inatteignables et d’inciter votre ado à y aller à leur rythme avec bienveillance..

Les mordus de sport pourront reprendre leurs activités préférées, les « sociables » pourront renouer avec leurs amis, les plus introvertis reprendront tranquillement, jour après jour.

Et pourquoi pas profiter de ce moment pour réfléchir à ce qu’ils ont appris sur eux-mêmes pendant la pandémie et ce qu’ils souhaitent garder dans leur retour en présentiel?

Reconnaître ses émotions pour devenir plus résilient

Reconnaître ses émotions pour devenir plus résilient

Comme vous le savez, la plupart des jeunes ressentent du stress à l’approche de la rentrée et c’est bien normal. Plutôt que de vouloir « avancer » à tout prix sans prêter attention à leurs émotions, il est important que vos jeunes prennent parfois le temps de reconnaitre leurs difficultés sans se juger négativement. En pratiquant l’auto-compassion, les ados s’offrent un peu de gentillesse, réalisent qu’ils ne sont pas les seuls à ressentir ces émotions et sont plus à même de rebondir sur leurs difficultés.

Face aux incertitudes de la rentrée, n’hésitez pas non plus à rappeler aux jeunes à quel point ils ont été capables de résilience jusqu’à maintenant. Ils auront ainsi la capacité à rebondir à nouveau et à s’adapter.

Découvrir l'auto-compassion

Pratiquer la pleine conscience pour calmer les angoisses

Quand on se sent stressé, prendre une pause pour s’observer (pensées, émotions, sensations physiques) et verbaliser à haute voix peut aider à revenir dans un état plus calme. Cela peut également permettre à vos jeunes de parler plus facilement de ce qui les stresse à leur entourage et de prendre leurs conseils.

D’une manière générale, la pleine conscience aide à diminuer l’anxiété et la déprime liées aux ruminations du passé et à l’anticipation de l’avenir en redonnant au moment présent sa juste place.

 Intéressé-e par la pleine conscience à l’école? Découvrez nos podcasts, fiches pédagogiques et vidéos dans notre trousse écoles.

Découvrir la pleine conscience

Faire le tri dans ses pensées

Face aux pensées négatives, vous pouvez apprendre à vos jeunes à faire le tri entre leurs pensées « utiles » et leurs pensée « parasites ». Ce petit exercice leur permettra ainsi de se focaliser sur ce qu’ils peuvent maîtriser et de diminuer les pensées stériles et négatives.

D’une manière générale, rappelez-leur qu’il s’agit d’une nouvelle année et qu’ils peuvent donc mettre de côté ce qui s’est passé l’année dernière. Plutôt que d’anticiper l’automne, il est donc plus conseillé d’y aller une journée à la fois et d’attendre les explications des enseignants sur le fonctionnement de la classe.

Apprendre aux jeunes à trier leurs pensées

Votre enfant entre en 1e secondaire et est anxieux? Découvrez tous nos conseils pratiques dans cette nouvelle vidéo!

Sources

Article écrit par la Fondation Jeunes en Tête

Expertes consultées: Amélie Seidah PhD, psychologue, Isabelle Geninet PhD, psychologue, Stéphanie Deslauriers, psychoéducatrice, Marie-Michèle Ricard, Psychoéducatrice et psychothérapeute.