Notre cause

PRÉVENIR L'ANXIÉTÉ ET LA DÉPRESSION CHEZ LES JEUNES

Notre cause

PRÉVENIR L'ANXIÉTÉ ET LA DÉPRESSION CHEZ LES JEUNES

L’adolescence est une période de fragilité, où les jeunes sont particulièrement susceptibles de vivre de la détresse psychologique. Les relations avec les amis et la famille, la découverte de soi et les premières histoires d’amour comportent leur lot de joies, mais aussi de défis. Pour certaines personnes, ces expériences de vie deviennent des épreuves dures à surmonter, qui mènent même à la dépression.

L’adolescence est une période de fragilité, où les jeunes sont particulièrement susceptibles de vivre de la détresse psychologique. Les relations avec les amis et la famille, la découverte de soi et les premières histoires d’amour comportent leur lot de joies, mais aussi de défis. Pour certaines personnes, ces expériences de vie deviennent des épreuves dures à surmonter, qui mènent même à la dépression.

L’anxiété et la dépression à l’adolescence
Consultez le Portrait du bien-être des jeunes

Consultez le Portrait du bien-être des jeunes

En 2019, nous avons publié le Portrait du bien-être des jeunes, qui dresse un bilan complet de la santé psychologique des jeunes au Québec.

Consultez le portrait
Agir vite pour changer des vies

Agir vite pour changer des vies

La détresse psychologique est au cœur de la plupart des problèmes vécus à l’adolescence. Elle est entre autres liée aux troubles de santé mentale, à l’intimidation, à la toxicomanie et au décrochage scolaire.

Plus tôt les jeunes sont sensibilisés aux questions de santé mentale, plus leurs chances sont élevées d’avoir accès à des soins appropriés.

Quand les premiers signes sont pris au sérieux rapidement, les conséquences à long terme sont beaucoup moins graves.

Découvrez notre programme d’ateliers dans les écoles

10x

Les jeunes en dépression sont 10 fois plus à risque de décrocher.

41%

des jeunes en dépression ont des pensées suicidaires.

50%

des troubles de santé mentale apparaissent avant 14 ans, et 75% avant 22 ans.

Comprendre la détresse sous toutes ses formes

Comprendre la détresse sous toutes ses formes

La détresse psychologique prend plusieurs visages. Entre 2011 et 2017, les troubles anxieux ont doublé chez les jeunes. Les raisons de cette anxiété croissante? Les professionnels de la santé évoquent notamment l’utilisation excessive des écrans et des réseaux sociaux, la pression scolaire, la mauvaise hygiène de vie et la surprotection de l’entourage.

En revanche, le taux de suicide chez les 15 à 19 ans a connu une baisse de 71 % depuis 1998. Cette baisse, porteuse d’espoir, fait suite à la mise sur pied de nombreuses actions de prévention auprès des jeunes, dont notre programme d’ateliers de sensibilisation en milieu scolaire, « Solidaires pour la santé mentale » et « La base pour la santé mentale ».

Parce que nous outillons les jeunes au bon moment, notre travail porte ses fruits. C’est aussi grâce à tous les donateurs, intervenantes, animateurs et collaboratrices, qui s’unissent derrière notre mission de sensibiliser chaque nouvelle génération à l’importance de prendre soin de sa santé mentale.

Découvrez l’impact de vos dons

Investir dans l’avenir

Élèves qui décrochent, système de santé public fortement sollicité… la détresse psychologique pèse lourd sur l’économie. En misant sur la sensibilisation, la prévention et l’intervention précoce, nous pouvons générer des économies substantielles pour les services publics. Et bien au-delà des dollars dépensés, les troubles de santé mentale non traités ont des retombées négatives qui se font sentir pendant longtemps, sur toute la communauté.

Prévenir la détresse psychologique chez les jeunes, c’est contribuer directement à un meilleur avenir pour tous.

 


 

50 MILLIARDS $

Estimation des coûts annuels engendrés par les troubles de santé mentale au Canada.

 


 

25% d’économies

qui pourraient être engendrées pour les services publics en contrant la dépression en amont

Selon des évaluations de la Commission de la santé mentale du Canada.

Faire tomber les tabous

Faire tomber les tabous

Par peur d’être jugés ou incompris, ou encore d’inquiéter ou de décevoir leur entourage, les jeunes hésitent encore à lever la main quand ils ont besoin d’aide. Mais pour aller mieux, il faut d’abord oser parler.
Nos ateliers sur la détresse psychologique servent à informer et à engager la discussion directement dans les écoles. Souvent, elles sont l’élément déclencheur qui motive les jeunes en détresse à aller chercher du soutien.

 

Mia 

 

« Le fait d’aller parler dans les écoles, ça peut aider beaucoup, beaucoup de gens » – Mia.

Découvrez l'histoire de Mia

Unissons-nous

Parents, enseignant·e·s, professionnel·le·s de la santé, organismes : unissons-nous face à la détresse psychologique pour mieux la combattre.

Nos actions

Des ateliers pour prévenir et sensibiliser les jeunes de 11 à 18 ans sur la détresse psychologique

En savoir plus

Nos outils

Des solutions pour les adultes et les jeunes pour sensibiliser, accompagner et aider à trouver des réponses au quotidien

En savoir plus