Soutenir l'initiative

5 raisons de soutenir Solidaires pour la santé mentale

  1. Parce que la dépression entraîne une grande souffrance mais est heureusement réversible.
  2. Parce que la dépression à l’adolescence peut mener au décrochage scolaire et au suicide.
  3. Parce que Solidaires pour la santé mentale peut sauver des vies.
  4. Parce que la communauté médicale nous appuie.
  5. Parce que Solidaires pour la santé mentale a des impacts majeurs : depuis 1998, plus de 1 million de jeunes ont été sensibilisés à son message.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la dépression est la première cause de maladie et d’invalidité chez les adolescents. C’est pourquoi il est important d’intervenir tôt en misant sur la prévention et le dépistage précoce.

Vos dons servent ainsi à prévenir la dépression, soutenir en donnant de l’espoir et permettre l’accès aux ressources du milieu.   

Le programme

PRÉVENIR – SOUTENIR – PERMETTRE

PRÉVENIR, c’est outiller pour réduire la souffrance.
SOUTENIR, c’est accompagner avec ouverture.
PERMETTRE de découvrir son potentiel.

 

Solidaires pour la santé mentale est un programme de sensibilisation à la santé mentale offert gratuitement – en français et en anglais partout au Québec et en anglais dans la région d’Ottawa – et animé par des duos d’animateurs qui visitent cinq écoles par jour. L’équipe d’animateurs rencontre chaque année près de 48 500 adultes et adolescents.

Conçu par des experts du milieu de la santé selon une approche globale, Solidaires pour la santé mentale a pour mission d’apprendre aux jeunes de 14 à 18 ans, aux parents, aux enseignants et aux professionnels de la santé à identifier les signes et les symptômes de dépression à l’adolescence et à diriger une personne en détresse vers les ressources compétentes du milieu.
 
Connu auparavant sous le nom de Solidaires pour la vie, le programme a changé de nom en 2017 pour mieux refléter son champ d'action.

Objectifs spécifiques :

  • Sensibiliser à la santé mentale et briser les tabous
  • Enseigner les signaux de détresse et les symptômes de la dépression à l’adolescence
  • Identifier des moyens pour avoir une bonne santé mentale
  • Sensibiliser à l’importance de parler et de ne pas rester seul
  • Outiller pour consulter au besoin et informer sur les ressources du milieu

 

L’origine de Solidaires pour la santé mentale

Ils étaient cinq. Cinq adolescents de l’Estrie qui, entre novembre 1996 et mars 1997, se sont suicidés. L’enquête du coroner a révélé que tous souffraient d’une dépression non diagnostiquée, à l’origine de leurs idées suicidaires.

C’est malheureusement une statistique établie : de 80 % à 90 % des jeunes qui se suicident souffrent d’une maladie mentale, la plupart du temps de dépression. Or, dans les années 1990, le taux de suicide au Québec était parmi les plus élevés du monde industrialisé.

Alarmée par la situation, la Fondation des maladies mentales, l’un des deux organismes à l’origine de la Fondation Jeunes en Tête, décide d’agir. En 1998, des experts de renom s’allient alors pour créer un programme de sensibilisation à la dépression clés en main unique au monde, soutenu par le Dr Yves Lamontagne et validé par Dr François Maranda et Dre Patricia Garel du CHU Sainte-Justine.

Ce programme, alors appelé Solidaires pour la vie, repose sur les prémisses établies par la Stratégie québécoise d’action face au suicide élaborée par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Sa recommandation : agir en amont. C’est ce que fait Solidaires pour la santé mentale depuis 1998. 

La prémisse

  • De 5 à 10 % des jeunes de 14 à 18 ans souffrent de dépression majeure à un moment
    donné au cours de leur adolescence.
  • 50 % des problématiques de santé mentale débutent avant l’âge de 14 ans.
  • Encore aujourd’hui, 75 % des jeunes ne vont pas solliciter d’aide par peur d’être jugés,
    stigmatisés ou rejetés par leurs pairs.
     

Solidaires pour la santé mentale en 10 points clés 

  1. Tournée provinciale dans les écoles secondaires (IIIe à Ve, CEA, CFP)
  2. Programme gratuit
  3. Francophone et anglophone
  4. Durée de 50 à 75 minutes
  5. Contenu élaboré et validé par des experts
  6. Animation interactive utilisant l’humour et la visualisation
  7. Approche axée sur la réalité des jeunes
  8. 10 jeunes animateurs dynamiques et empathiques, triés sur le volet et formés pendant cinq semaines
  9. Orientation vers les ressources du milieu
  10. Distribution d’un aide-mémoire et de matériel de sensibilisation

Un programme validé et reconnu

Ampleur

Depuis 1998 :

  • Sensibilisation de 1/8 de la population du Québec
  • 24 521 animations
  • 861 écoles, organismes et regroupements visités
  • 160 animateurs
  • Visite de 17/17 régions du Québec

Ce qui veut dire l'équivalent de...

  • 15 fois le Stade olympique de Montréal
  •  2 allers-retours de la Terre à la Lune
  •  39 fois le tour de la Terre
  •  10 000 nuitées dans des motels du Québec
  •  12 325 repas de cafétéria

Impact

Diminution du taux de suicide chez les jeunes


Le Réseau québécois de recherche sur le suicide a émis un avis scientifique soulignant l’importance du programme Solidaires pour la santé mentale et sa contribution à la diminution du taux de suicide chez les jeunes dans la province au cours de la dernière décennie.

Augmentation des interventions et des renvois vers les ressources du milieu en vue d’une consultation

La sensibilisation a porté fruit : après le passage des animateurs de Solidaires pour la santé mentale, 19 240 jeunes ont été suivis en traitement, et 2422 jeunes ont dû être hospitalisés pour des raisons d’urgence suicidaire. Autrement, ces jeunes auraient souffert en silence.

Confiance des écoles



Les responsables des écoles considèrent que leurs jeunes sont beaucoup mieux sensibilisés à la santé mentale et mieux outillés pour agir depuis le passage des animateurs de Solidaires pour la santé mentale. Le taux de satisfaction exprimé envers le programme est de 98 %.

Nombre de suicides chez les 15 à 19 ans

1998: Début du programme Solidaires pour la vie
Déclin du taux de suicide de 74% 

Nombre de suicides chez la population générale

Déclin du taux de suicide de 32%

Inviter Solidaires pour la santé mentale dans mon école

Tu as assisté à une animation?  Tu veux partager ton expérience avec les autres?


Écris-nous ici et dis-nous comment cela t'a aidé!

Dites oui à une animation clé en main!
Montrez que la dépression est réversible.
Ayez un impact concret auprès des jeunes.

Étapes pour inviter les animateurs dans votre école :


1. Nommez une personne-ressource au sein de votre établissement. Son rôle sera de :

  1. Faire le lien entre l’établissement et la conseillère aux Services Jeunesse;
  2. Organiser les animations dans l’école;
  3. Remplir le formulaire d’inscription ainsi que le formulaire d’évaluation à la suite de l’animation.
     

2. Nous offrons plusieurs types d’animation que vous pouvez organiser à plusieurs moments durant l’année.

  1. Pour les adolescents
  2. Pour les parents
  3. Pour le personnel scolaire (enseignants, intervenants, personnel de soutien et membres de la direction)
  4. Pour les futurs intervenants
  5. Pour les pairs aidants
     

3. Coordonnez la logistique de l’activité.

Pour savoir à quel moment nous visiterons votre région, consultez le calendrier ci-dessous:

Calendrier de déploiement 2017 - 20187
6 octobre 2017 au 1 juin 2018 Montréal, Laval, Lanaudière, Laurentides, Montérégie
9 octobre au 21 décembre 2017 Québec, Chaudières-Appalaches, Charlevoix
8 janvier au 1 juin 2018 Mauricie, Centre-du-Québec, Estrie, Outaouais, Ontario
16 au 31 janvier 2018 Abitibi
13 au 29 mars 2018 Saguenay - Lac-St-Jean
4 avril au 17 mai 2018 Gaspésie, Bas St-Laurent

Afin de minimiser les coûts de déplacements de nos animateurs er de maximiser notre présence dans les différentes régions du Québec, nous concentrons notre visite dans votre région selon ce calendrier prédéterminé.

Demande d'exemption:
Dans un souci de bien vous desservir, sachez que nous demeurons flexibles pour les réservations hors des périodes prévues afin de répondre le mieux possible à vos besoins. Ces demandes doivent être adressées directement à Josiane Babin, Conseillère aux Services Jeunesse.


Pour bien coordonner l'activité:

  1. Organisez l’horaire des présentations ;
  2. Groupes de 15 à 90 personnes ;
  3. De 1 à 3 animations par jour;
  4. Local (idéalement toujours le même) : classe, bibliothèque, auditorium, salle commune, etc.
  5. Pendant les animations avec les jeunes, une capsule vidéo est présentée. Elle est fournie sur clé USB et DVD. Assurez-vous de prévoir l'équipement audiovisuel nécessaire (ordinateur portable et projecteur ou tableau interactif ou télévision et lecteur DVD) pour chacune des animations.
  6. Si possible, offrez le repas du midi aux animateurs à la cafétéria de votre établissement.
  7. À noter que nos animateurs doivent être de retour à Montréal le vendredi après leurs animations. Il est donc très apprécié, dans la mesure du possible, de ne pas prévoir d'animation à la dernière période du vendredi.
     

4. Envoyez le formulaire d’inscription dûment rempli à notre conseillère aux Services Jeunesse.

Téléchargez le document en cliquant ici.

 

5. Une fois les dates de visite confirmées par notre conseillère aux Services Jeunesse, vous n'aurez plus qu'à fournir l'horaire détaillé des animations.

Vous pouvez la rejoindre par courriel ici ou par téléphone au 514 529-5354, poste 231.
 

Qui sont nos animateurs?

L’équipe d’animateurs est composée d’individus provenant de plusieurs domaines soit de l’intervention, de l’animation, de l’éducation ou du théâtre/improvisation. Ils sont sélectionnés pour leur aisance à s’exprimer et leur disponibilité à voyager à travers la province!
Ils bénéficient d’une formation de 156 heures de la Fondation Jeunes en Tête. 

L’équipe de Solidaires pour la santé mentale 2016-2017
L’équipe de Solidaires pour la santé mentale 2016-2017

 

Coordonnées

Josiane Babin
Conseillère aux Services Jeunesse
514 529-5354, poste 231
Sans frais : 1 888 529-5354, poste 231
jbabin@fondationjeunesentete.org

Témoignages

Jeunes 

« J’ai trouvé la présentation très intéressante. Les animateurs étaient très dynamiques et très drôles. Malgré leur humour, ils ont réussi à faire passer un message sérieux et préoccupant. J’ai bien aimé. »

Élève de 4e secondaire, École secondaire Donnacona, décembre 2013
 

Écoles 

« Je pense que cet atelier est un must dans une société qui porte des jugements stéréotypés sur les maladies mentales. Expliquer à nos jeunes c'est quoi la maladie mentale leur permet de mieux comprendre et peut-être même d’aider des amis et des proches en détresse. »

École secondaire Jeanne-Mance, Montréal, novembre 2013 

« C’est dans un contexte d’ouverture et d’accessibilité et avec une approche dynamique que les animateurs savent traiter du sujet sans tomber dans les préjugés ou dramatiser. Je souhaite que ce programme reste présent dans les écoles et je suis convaincue qu’il est très professionnel et adéquat pour la clientèle du secondaire. » 

Séminaire Le Salésien, Sherbrooke, juin 2013
 

Intervenants 

« J’avais des attentes relativement à cette présentation, et elles ont toutes été dépassées, tant par l’enthousiasme des animateurs que par le contenu – d’autant plus que les animateurs ont utilisé plusieurs stratégies efficaces pour éveiller l’attention des élèves qui étaient, en fin de journée, un peu somnolents. »

Psychoéducatrice, École Jean-Baptiste-Meilleur, Repentigny, avril 2014

Devenir animateur

Tu aimerais être animateur l’an prochain? Visite notre section Emplois et suis-nous dans les médias sociaux!