Reconnaître la détresse psychologique

Le développement adolescent : pleins feux sur le cerveau

Reconnaître la détresse psychologique

Le développement adolescent : pleins feux sur le cerveau

AUTEUR: DOCTEUR FRÉDÉRIC BENOIT, PSYCHIATRE

Saviez-vous que l’adolescence est une période particulièrement prolifique pour le cerveau humain? Les experts du développement adolescent estiment aujourd’hui que le cerveau d’un jeune serait capable d’intégrer de nouvelles informations presque sans effort. En effet, jusqu’à l’âge de 25 ans, le cerveau vit un véritable bouillonnement, et il se crée constamment de nouvelles connexions entre les neurones.

Le cerveau des ados, à toute épreuve?

Capable d’apprendre une nouvelle langue, un instrument de musique ou un nouveau sport rapidement, le cerveau d’un ado absorbe tout ce qui est motivant « pour lui ». Par contre, c’est aussi une période où les jeunes sont le plus à risque de vivre de l’anxiété ou de la dépression. Ils sont aussi particulièrement vulnérables aux drogues et plus susceptibles de développer une dépendance ou une toxicomanie, qui peut les suivre jusqu’à l’âge adulte. Qui plus est, à l’adolescence, le cerveau est très sensible à l’impact des drogues, qui peuvent retarder ou compliquer son plein développement.

Pourquoi les ados changent-ils de comportement?

On sait aujourd’hui que le développement particulier du cerveau et, à moindre échelle, les fluctuations hormonales, peuvent expliquer les changements de comportement d’un ado, comme l’impulsivité ou la difficulté à contrôler ses émotions. Mais avec le temps, les jeunes gagnent en maturité et apprennent à prendre des décisions plus réfléchies, à peser le pour et le contre avant d’agir et à éviter la prise de risques inutiles. Ils améliorent ainsi progressivement leurs compétences, jusqu’à atteindre une réelle maîtrise de leurs émotions et de leurs comportements une fois adultes 👨‍💼👩‍💼.

Qu’y a-t-il de positif dans ces changements?

Même si les grands changements à l’adolescence ont un effet direct sur le comportement, ils donnent aussi l’occasion aux jeunes de développer une grande capacité à se dépasser et à faire des découvertes. Grâce à leur curiosité et leur goût pour la nouveauté, ils explorent de nouveaux modèles de vie, testent leurs limites et gagnent en autonomie. Certains créeront de nouvelles amitiés qui les inspireront positivement, alors que d’autres s’engageront à défendre des causes qui leur tiennent à cœur pour faire progresser la société, ou tout simplement changer le monde!

Quelques astuces pour accompagner votre ado dans cette période de changement

Respectez son rythme naturel autant que possible. Les scientifiques recommandent par exemple de laisser les ados faire la grasse matinée, lorsque vous le pouvez.

Restez ouvert à la nouveauté et permettez-lui de s’exprimer librement, notamment sur des sujets délicats comme la sexualité, les relations amicales et amoureuses, l’intimidation, l’alcool et les drogues. Même si cela peut être tentant, il est inutile de les inonder de conseils, de réprimandes ou de punitions démesurées : plus les règles et les attentes sont rigides, plus les ados ont tendance à prendre leurs distances ou à entrer en conflit ouvert avec leurs parents.

Structurez les journées avec votre adolescent (heures de devoirs, repas, périodes de sport et de jeux vidéo) tout en faisant preuve de souplesse. Cela l’apaisera et l’aidera à se sentir en contrôle.

Proposez-lui de pratiquer un sport ou de la méditation, qui l’aideront à mieux gérer ses propres émotions, ses relations avec les autres et le stress au quotidien. Vous ne savez pas par où commencer avec la méditation? Ces quelques exercices sont parfaits pour vous familiariser avec cette pratique.

Demeurez vigilant à l’apparition de comportements inhabituels, qui pourraient signaler la présence de détresse psychologique ou de troubles de santé mentale. En savoir plus →

En situation de crise, ne restez pas dans l’incompréhension et l’isolement. Si vous vous sentez dépassé, faites appel aux ressources de soutien aux parents (www.ligneparents.com) ou à un centre de crise (www.centredecrise.ca) pour trouver des solutions et vous épargner des souffrances supplémentaires, à vous comme à votre ado.

Source

BEDWANI, Nagy Charles. L’adolescent suicidaire : Le reconnaître, le comprendre et l’aider, Montréal, Éditions CHU Sainte-Justine, 2015, 350 p. (Actions cliniques).


BEN AMOR, Leila, et autres. Troubles mentaux chez les enfants et les adolescents : Prévenir, repérer tôt, intervenir, Montréal, Éditions CHU Sainte-Justine, 2017, 384 p.


BOISVERT, Céline. Que savoir sur mon ado?, Montréal, Éditions CHU Sainte-Justine, 2008, 64 p. (Questions/Réponses pour les parents).
DELAGRAVE, Michel. Ados : mode d’emploi, 2e édition, Montréal, Éditions CHU Sainte-Justine, 2020, 192 p. (Parlons Parents).


WAYLEN, A., et WOLKE D. « Sex ‘n’ drugs ‘n’ rock ‘n’ roll: the meaning and social consequences of pubertal timing », European Journal of Endocrinology, vol. 151, Suppl 3, 1er novembre 2004, p. U151-U159. Également disponible en ligne : https://eje.bioscientifica.com/view/journals/eje/151/Suppl_3/U151.xml