Aider les jeunes à garder l'équilibre

Des outils pour aider les ados au quotidien

Aider les jeunes à garder l'équilibre

Des outils pour aider les ados au quotidien

Auteurs :
Dr Frédéric Benoit, psychiatre et Catherine Malboeuf Hurtubise, PH. D., psychologue et professeure

Faire le calme en soi, être à l’écoute de ses émotions, de son propre corps ou des pensées des autres peut aider les adolescents à entretenir leur santé mentale au quotidien. Voici quelques techniques que vous pouvez leur apprendre et, pourquoi pas, mettre en place pour vous-même!

 

La pleine conscience, une alliée précieuse 🤝 pour les adolescents

 

La pleine conscience, qui consiste à se concentrer pleinement sur ce qui se passe dans le moment présent, est un moyen de se reconnecter à ce qui se passe à l’intérieur et à l’extérieur de soi. Lorsque les émotions et les pensées se bousculent, la pleine conscience peut permettre aux jeunes de marquer une pause dans leur quotidien et d’être plus à l’écoute d’eux-mêmes et de leurs besoins3.

 

Avec la pleine conscience, les adolescents peuvent :

  • Mieux gérer les conflits;
  • Rester calme face aux émotions complexes;
  • Gérer le stress de tous les jours2,4, pour ainsi mieux réagir face aux difficultés de la vie.

 

 

La pleine conscience à la rescousse, en classe 🧑‍🏫 et à la maison 🏡

En classe, la pratique quotidienne de la pleine conscience permet d’être plus attentif et crée un environnement de travail positif dans lequel les élèves sont mieux préparés à apprendre1. De plus, une pratique quotidienne en classe ou à la maison aide les ados sur plusieurs plans. Elle :

– Réduit les symptômes de dépression et d’anxiété;
– Diminue l’agressivité;
– A un impact positif sur leur optimisme;
– Les aide à mieux se connaître et favorise le développement de leurs compétences sociales5.

Il a été démontré que la pratique régulière et prolongée de la pleine conscience, qui sollicite les zones du cerveau dédiées à la réflexion et à la planification, a des effets positifs et durables sur le comportement.

 

Comment pratiquer la pleine conscience?

Vous êtes enseignant e ou parent et vous aimeriez aider un jeune à pratiquer la pleine conscience? Nous avons enregistré pour vous des balados pour initier les ados à la méditation pleine conscience en classe ou à la maison.

 

Écoutez les podcasts ci-dessous, réalisés grâce à notre généreux partenaire la Fondation Desjardins:

 

Afin d’augmenter vos chances de réussite, prenez connaissance de nos conseils pour initier vos jeunes à la méditation et leur permettre d’en tirer tous les bénéfices. Vous souhaitez travailler en profondeur l’estime de soi, l’optimisme, la joie de vivre ou les capacités relationnelles de vos élèves? Consultez nos fiches pédagogiques, qui présentent des exercices simples, pratiques et ludiques à faire en classe.

En savoir plus

La mentalisation, un moyen puissant d’améliorer sa relation avec soi et les autres

Alors que la pleine conscience permet de mieux s’observer soi-même, la mentalisation permet de mieux observer l’autre aussi. La plupart du temps, chacun de nous « mentalise » inconsciemment, sans même s’en rendre compte. Lorsqu’on perçoit une émotion (chez soi ou chez l’autre), on la reflète automatiquement dans notre comportement en ajustant par exemple notre posture ou l’expression de notre visage et de notre voix.

En adoptant une attitude mentalisante, on s’offre la possibilité d’analyser le contenu de notre esprit, mais aussi de celui de l’autre. « Pourquoi je pense et ressens les choses de cette façon? Pourquoi ma colère dépasse-t-elle ce qui serait justifié? »

On obtient ainsi plus de contexte pour analyser les comportements d’autrui. Par exemple : « Il n’est pas comme d’habitude aujourd’hui, je le trouve désagréable. Qu’est-ce qui se passe? Il a peut-être des ennuis? Je l’ai peut-être contrarié? ».

La mentalisation, c’est donc être conscient·e de ce que les autres pensent et ressentent, ainsi que de ses propres pensées et sentiments.

 

 

Pourquoi la mentalisation est-elle utile pour les adolescents?

En adoptant une attitude mentalisante, les jeunes arrivent à interagir plus efficacement avec les autres parce qu’ils tentent de comprendre leur réalité. De cette façon, ils peuvent :

– Influencer et être influencés par les autres, et entrevoir d’autres perspectives;
– Réfléchir avant d’agir;
– Mieux se comprendre eux-mêmes;
– Être plus tolérants et plus ouverts.

Comment adopter une attitude mentalisante?

Pour un·e ado, les interactions sociales peuvent générer de l’anxiété ou de la rumination de pensées négatives.
Lorsqu’un·e jeune rencontre une difficulté, vous pouvez l’inviter à prendre conscience de la situation et à faire une pause pour mieux observer ses pensées, ses émotions et ses sensations physiques.
Voici les questions qu’il ou elle peut se poser :

• Quelles sont les émotions que je ressens?
• Quelles sensations ces émotions produisent-elles dans mon corps?
• Pourquoi est-ce que je réagis de cette manière?

Ensuite, il est important que l’ado s’interroge soi-même 🧐 pour savoir pourquoi l’autre personne a réagi ou agi de cette façon. Il ou elle se transforme alors en détective 🕵 et émet plusieurs hypothèses.

PEUT-ÊTRE QUE... PEUT-ÊTRE QUE... PEUT-ÊTRE QUE...

  • l’autre a réagi ainsi parce qu’il ou elle vit d’autres difficultés en parallèle;
  • l’autre a mal interprété ce que j’ai dit;
  • l’autre était juste de mauvaise humeur aujourd’hui à cause de la fatigue;
  • etc.

Et maintenant ?

Et maintenant ?

Il n’est pas nécessaire de trouver les réponses immédiatement. En se posant simplement ces questions et en faisant preuve d’imagination, on fait déjà un pas vers l’autre pour améliorer la relation. D’autre part, c’est parfois possible de confirmer ses hypothèses dans un deuxième temps. C’est cette réflexion qui permettra à l’ado d’améliorer encore plus sa compréhension des autres et ses compétences sociales.

Ressources de l'article

Outils en classe

Méditation en classe
Méditation en classe

Un tutoriel pour les enseignants qui souhaitent mettre en place leur 1ère séance de méditation en classe

En savoir plus Télécharger
Prendre soin de soi
Prendre soin de soi

En savoir plus Télécharger
Imaginer son avenir
Imaginer son avenir

En savoir plus Télécharger
Comprendre ses forces
Comprendre ses forces

En savoir plus Télécharger

Avec notre partenaire

Les Éditions Midi trente : des livres pratiques et des outils d’intervention sympathiques pour surmonter les difficultés et stimuler le potentiel des petits et des grands.

Accéder au site 

Source


1. SEMPLE, Randy J., et autres. « Mindfulness Goes to School: Things Learned (so far) from Research and Real-World Experiences », Psychology in the Schools, vol. 54 (1), 30 novembre 2016, p. 25. Également disponible en ligne : https://doi.org/10.1002/pits.21981
2. CARSLEY, Dana, et autres. « Effectiveness of Mindfulness Interventions for Mental Health in Schools: A Comprehensive Meta-analysis », Mindfulness, vol. 9 (3), 23 octobre 2017, p. 693–707. Également disponible en ligne : https://doi.org/10.1007/s12671-017-0839-2
3. CANBY, Nicholas K., et autres. « A Brief Mindfulness Intervention for Healthy College Students and Its Effects on Psychological Distress, Self-Control, Meta-Mood, and Subjective Vitality », Mindfulness, vol. 6 (5), 18 novembre 2014, p. 1071–1081. Également disponible en ligne : https://doi.org/10.1007/s12671-014-0356-5
4. ZENNER, Charlotte, et autres. « Mindfulness-based interventions in schools—A systematic review and meta-analysis », Frontiers in Psychology, vol. 5, 30 juin 2014, p. 603. Également disponible en ligne : https://doi.org/10.3389/fpsyg.2014.00603
5. Malboeuf-Hurtubise, Catherine et Éric Lacourse. Mission méditation : Pour des élèves épanouis, calmes et concentrés, Québec, Éditions Midi Trente, 2016, 95 p.