MA SANTÉ MENTALE, J'Y TIENS!

Prendre du recul sur mes émotions

MA SANTÉ MENTALE, J'Y TIENS!

Prendre du recul sur mes émotions

Auteurs :
Dr Frédéric Benoit, psychiatre et Catherine Malboeuf Hurtubise, PH. D., psychologue et professeure

Les chicanes avec les amis, les examens, les incompréhensions avec la famille… Les sources de stress sont parfois nombreuses. Pour t’aider à voir plus clair en toi et mieux gérer tes relations avec les autres, tu peux apprendre à prendre du recul sur tes émotions grâce à la pleine conscience et à la mentalisation.

La pleine conscience pour faire une pause dans tes pensées

Quand les émotions négatives tournent dans la tête comme une boule à neige qu’on secoue, la pleine conscience permet de faire une pause et de faire retomber les pensées, un peu comme les flocons qui retomberaient au fond de la boule.

Mais comment faire ça?

Quand on a des émotions négatives, c’est souvent parce qu’on stresse pour l’avenir ou qu’on passe en boucle dans sa tête des moments qu’on regrette ou qu’on aurait voulu vivre autrement. Avec la pleine conscience, tu vas pouvoir faire une pause dans tes pensées en te concentrant sur l’instant présent. Tu pourras donc te reconnecter à tes émotions et aux sensations de ton corps, mais aussi à ce qu’il y a autour de toi.

Le savais-tu?

Des recherches montrent que plus on pratique la pleine conscience, plus ses effets sont positifs et durables.

Comment pratiquer la pleine conscience?

Pour commencer, tu peux chercher un endroit calme où tu pourras te concentrer quelques minutes. Tu peux commencer par des exercices de méditation comme ceux-ci.

Écouter les podcasts ci-dessous:

Mais sache que la pleine conscience peut être pratiquée au quotidien :

 

  • quand tu discutes avec un·e ami·e et que tu l’écoutes vraiment;
  • quand tu manges un bon repas et que tu te concentres sur chaque saveur;
  • quand tu marches dans la rue et que tu relèves la tête pour observer ton environnement et les sensations de ton corps.

Si tu n’as pas le temps de t’arrêter pour faire une méditation, tu peux t’entraîner plusieurs fois par jour pendant quelques minutes seulement et t’offrir ces petits moments de connexion avec le présent.

Accéder à la fiche activité
La mentalisation pour mieux gérer tes relations avec les autres

La mentalisation pour mieux gérer tes relations avec les autres

Quand on est face à quelqu’un qui nous parle d’un sujet qui le rend malheureux, on va automatiquement adopter une expression de tristesse et de compassion. Sans s’en rendre compte, on va même pencher notre corps en avant pour créer un contact émotionnel. C’est ce qu’on appelle la mentalisation inconsciente.

C’est notre capacité à être empathique, c’est-à-dire à ressentir les émotions des autres, qui nous permet d’avoir une attitude mentalisante et d’avoir de bonnes relations avec nos proches.

Mais quand on est en colère ou qu’une grande émotion nous envahit, c’est beaucoup plus dur de mentaliser. C’est alors nécessaire de le faire de manière consciente. Ça veut dire qu’on va volontairement chercher à comprendre ce qui se passe dans notre tête et dans celle de l’autre.

Par exemple

si tu te chicanes avec un·e ami·e, tu peux commencer par te poser les questions suivantes :

• Quelles émotions je ressens?
• Quelles sensations physiques ça produit dans mon corps?
• Pourquoi je réagis de cette manière?

jennifer aniston amy GIF

Tu peux ensuite t’interroger pour essayer de comprendre pourquoi l’autre personne a agi de cette façon. Ce questionnement, tu peux le faire dans l’instant, mais aussi plus tard. Pas de stress!

 

Tu te transformes alors en détective et tu peux faire plusieurs hypothèses.
Peut-être que…

• l’autre a réagi comme ça parce qu’il ou elle a des problèmes dans sa vie;
• l’autre a mal interprété ce que j’ai dit;
• l’autre était juste de mauvaise humeur aujourd’hui à cause de la fatigue;
• etc.

Surprised Steve Urkel GIF

Pas nécessaire de trouver les réponses immédiatement. En te posant simplement ces questions, en faisant preuve d’imagination, tu prendras conscience qu’une même situation peut être interprétée de différentes manières. Ça t’évitera de réagir trop vite ou trop fort et de gérer plus sereinement ta relation.

Parfois, tu auras la possibilité de vérifier avec l’autre personne si une de tes hypothèses était juste. Ça te permettra d’en apprendre encore plus sur les autres, mais aussi sur toi-même et sur ta manière de gérer tes relations.

En adoptant cette attitude mentalisante dans toutes les situations de ta vie (même quand tout va bien), tu seras plus à l’écoute, ce qui te permettra de t’enrichir progressivement des autres et de mieux les influencer à ton tour, tout en tenant compte de leur point de vue et en respectant leur personnalité.

Au final, ça apporte quoi la mentalisation?

Au final, ça apporte quoi la mentalisation?

En ayant une attitude mentalisante, tu seras capable de :

  • penser plutôt que d’agir trop vite;
  • mieux te comprendre toi-même;
  • montrer plus de tolérance et d’ouverture;
  • changer d’avis sur les gens et les situations, et changer l’opinion des autres.

En bref, tu pourras avoir une plus grande confiance en toi et te sentir mieux avec les autres.

Ressources de l'article

Prendre du recul sur ses émotions

Pleine conscience
Jeunes | Jeunes
Pleine conscience

En savoir plus Télécharger

Avec notre partenaire

Les Éditions Midi trente : des livres pratiques et des outils d’intervention sympathiques pour surmonter les difficultés et stimuler le potentiel des petits et des grands.

Accéder au site