Nouvelle - 23 septembre 2019

1,8 M$ amassés lors du Bal des lumières, au profit de trois fondations œuvrant en santé mentale

La troisième édition du Bal des lumières - Unis pour la santé mentale se déroulait le 18 septembre dernier au Centre Bell sous le thème de la nature humaine et a permis de recueillir 1 825 000 $ Net au profit de la Fondation de l'Institut universitaire en santé mentale Douglas, de la Fondation de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal et de la Fondation Jeunes en Tête.

Plus de 700 invités ont assisté à cet événement dont le premier ministre du Québec, M. François Legault, la ministre de la Santé et des Services Sociaux, Mme Danielle McCann et la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante. Un nouveau record en matière de collecte de fonds pour la santé mentale a été établi, surpassant la somme de 1 430 000 $ recueillie dans le cadre de la deuxième édition du Bal des lumières organisée en 2016.

Cette mobilisation sans précédent se répercute à tous les niveaux puisque les trois organismes bénéficiaires couvrent un large spectre d'actions en santé mentale : sensibilisation et prévention, traitements novateurs, soins de qualité, recherche de pointe et intégration sociale. Avec les sommes amassées, les trois fondations continueront à faire progresser la cause et à démystifier les préjugés.

Les présidents des conseils d'administration des trois fondations, M. Éric Bujold, M. Martin Gagnon et Mme Marisa Giannetti tiennent à souligner le leadership et l'engagement exceptionnel des cinq coprésidents d'honneur envers la cause de la santé mentale. Ils remercient également l'équipe d'evenko ainsi que le directeur artistique, M. Joël Legendre, qui ont imaginé et créé une soirée magique.

En milieu de soirée, c'est une véritable vague de générosité qui a envahi le Centre Bell suite au témoignage de la jeune Mia, aux prises avec un trouble d'anxiété, et de son père, le comédien Jean-Nicolas Verreault. Leur histoire touchante a entrainé une mobilisation extraordinaire des invités dans la salle permettant ainsi d'amasser le montant total de 160 000 $ pour les personnes atteintes d'un trouble de santé mentale.

Coprésidée par M. George Cope de Bell, M. Robert Dumas de Sun Life Québec, M. Serge Godin de CGI, M. Geoff Molson du Groupe CH et M. Louis Vachon de la Banque Nationale et animée par Maripier Morin, la soirée a offert plusieurs moments mémorables, dont la touchante prestation de la pianiste Alexandra Streliski, accompagnée de talentueux danseurs ainsi que la performance dynamique du pianoman Christian Marc Gendron.

«Le Bal des Lumières est un événement remarquable qui reflète le leadership du Québec dans la promotion de la santé mentale», a déclaré M. George Cope, président et chef de la direction de BCE et Bell. «Le Bal est un partenariat unique et inspirant entre trois fondations québécoises en santé mentale, cinq grandes entreprises québécoises et tous ceux qui se sont joints à nous hier soir pour faire de cet événement un tel succès. Ensemble, nous mettons en lumière la maladie mentale et montrons au monde comment faire une réelle différence. »

M. Serge Godin, fondateur et président exécutif du conseil d'administration de CGI a abondé dans le même sens en mentionnant le caractère unique de cette initiative en santé mentale : « Le Bal des lumières permet d'aider financièrement le travail essentiel effectué par les hôpitaux et les fondations pour accompagner et soigner les malades, prévenir la maladie et lutter contre les préjugés encore trop présents dans notre société. Aux côtés de nos clients et de nos partenaires, nous sommes heureux de nous unir afin de soutenir ces initiatives en santé mentale. »

M. Robert Dumas, président et chef de la direction de Sun Life Québec, qui en était à sa première présence à titre de coprésident d'honneur, a tenu à souligner l'importance que tous contribuent à faire changer les choses : « Ça m'a fait grandement plaisir de voir tous ces gens réunis. En tant que communauté des affaires, on peut faire une grosse différence. Nous ne pouvons pas déléguer toute la responsabilité aux gouvernements ou aux individus. Il est primordial d'agir sur les lieux de travail. Les entreprises ont un rôle à jouer dans la santé publique de notre communauté. »

Le président et chef de la direction du Groupe CH, M. Geoff Molson a quant à lui exprimé sa grande fierté d'accueillir cet événement au Centre Bell : « Il ne faut pas oublier pourquoi le Bal des lumières existe: nous nous réunissons pour contrer la stigmatisation pour des personnes qui, trop souvent, souffrent seules et en silence. C'est un immense plaisir d'accueillir cet événement au Centre Bell, le meilleur endroit pour créer des moments inoubliables. La troisième édition du Bal des lumières est une soirée dont tous se rappelleront encore longtemps. »

M. Louis Vachon, président et chef de la direction de la Banque Nationale, a pour sa part rappelé l'importance de poursuivre la mobilisation pour la santé mentale : « J'ai décidé de m'associer pour une troisième fois au Bal des lumières parce que je considère que l'on doit faire du soutien à la santé mentale une priorité. Les problématiques de santé mentale ont des répercussions économiques et sociales considérables. Grâce notamment aux initiatives comme celle du Bal des lumières, les solutions en matière de prévention, de traitement et de sensibilisation se font de plus en plus nombreuses. C'est une fierté pour moi de soutenir ces avancées. »

La Fondation de l'Institut universitaire en santé mentale Douglas a pour mission de soutenir l'Institut Douglas : les soins aux patients et leur environnement, la recherche en neuroscience et en santé mentale ainsi que l'éducation et la formation. Avec les sommes amassées, la Fondation poursuit ses recherches essentielles sur la prévention et le traitement de la maladie mentale, incluant la dépression et les troubles de l'humeur et d'anxiété ainsi que la maladie d'Alzheimer, la schizophrénie et des autres psychoses. Les fonds recueillis donnent un soutien crucial nécessaire pour soutenir plus de 10,000 patients ainsi que des équipes d'experts, de calibre international, tant en recherche clinique qu'en recherche fondamentale. 

La Fondation de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal participe à la réalisation des objectifs du plus grand établissement psychiatrique francophone au Canada. La Fondation soutient la recherche et les pratiques cliniques de pointe dans une perspective de pleine citoyenneté. Désormais, l'offre de service à l'Institut ne se résume plus uniquement à diminuer les symptômes de la maladie et à traiter la clientèle, mais a comme objectif ambitieux d'assurer le rétablissement du patient en travaillant fort pour maintenir un lien solide avec sa communauté et ainsi favoriser sa réinsertion en société.

La Fondation Jeunes en Tête a quant à elle pour mission de prévenir la détresse psychologique des jeunes de 11 à 18 ans au Québec. Grâce aux sommes amassées, elle assure la pérennité de son programme « Solidaires pour la santé mentale », offert gratuitement dans les écoles secondaires de la province. En 20 ans, cette initiative a permis de sensibiliser plus de 1 150 000 personnes, de 14 ans et plus, aux signes et symptômes de la dépression ainsi qu'aux ressources disponibles en cas de besoin. Cette année, la Fondation lancera une nouvelle animation, pour les 12 et 13 ans, visant à favoriser leur bonne santé mentale, réduire les risques d'apparition d'anxiété et de dépression et développer leurs aptitudes introspectives et sociales.